La pudeur divine

Dieu a créé l’homme à son image (Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim). L’être humain est invité à prendre exemple des qualités de Dieu sans tomber dans l’anthropomorphisme. Il s’agit d’imiter l’exemple de Dieu à partir de notre relativité de nature humaine.

Parmi les qualités de Dieu, la pudeur. Dieu est pudique comme rapporté dans un hadith de Thirmidhi et Abou Daoud. La pudeur c’est la décence, la retenue, la discrétion. Dieu cache les défauts de l’homme, n’aime pas l’étalage, l’ostentation, l’extravagance, la tentation, l’exagération dans la visibilité.

Dieu est à la fois apparent (AL-ZAHIR) par ses actes, son œuvre et caché (AL-Batin) par son essence.

Le monde indique Dieu mais ne le dévoile pas, il reste caché, on voit ses œuvres mais reste discret. C’est un des aspects de la pudeur.

Moïse a demandé à Dieu la force de le voir, Dieu lui répond : « tu ne peux pas me voir. Regarde cette Montagne si tu résistes à sa vision tu me verras ». Mais lorsque sa gloire se manifesta à la montagne, il la pulvérisa ; et Moïse s’effondra, foudroyé. ( Coran 7-V :143).

L’un des aspects de la pudeur, c’est d’être présent et absent, présent et distant, visible et invisible ; Dieu est visible par l’acte et invisible par l’essence.

C’est pour cette raison que les meilleurs œuvres en islam sont celles faites dans la discrétion. L’aumône discrète est meilleure que l’aumône donnée en public, nous dit le Coran, parce que dans le premier cas on voit le don mais pas le donateur. A l’exemple de Dieu, on voit ses faveurs, ses dons mais reste invisible par essence. La pudeur divine, c’est cette discrétion, invisibilité de l’auteur et la visibilité de ses actes.

Dieu a une relation de pudeur avec sa création, avec l’homme. Il est rapporté dans un hadith que Dieu est pudique et sa pudeur l’empêche de rendre vide les mains de son serviteur lorsqu’il lui demande quelque chose. (Hadith rapporté par Ahmed,Abou Daoud, authentifié par Nawawi). Une générosité, une noblesse, une pudeur qui empêchent Dieu de ne pas répondre. Toute demande auprès de Dieu est exaucée à condition que le serviteur soit confiant quant à la réponse de Dieu, qui décide seul du comment et de quand. Dieu répond mais pas toujours comme le souhaite l’homme, parce que l’homme peut demander une chose nuisible et seul Dieu connaît.

L’homme est appelé à être pudique comme Dieu, encore une fois, sans anthropomorphisme, parce que la pudeur peut être accompagnée d’un ensemble de transmutation physique, le fait de rougir par exemple, comme c’est le cas du prophète.

La pudeur est une attitude morale, mystique. Elle n’est pas une attitude psychologique, c’est un état intérieur. Par exemple, la pudeur – à ne pas confondre avec la timidité – n’empêche pas de dire la vérité. « La pudeur n’empêche pas Dieu de dire la vérité » (Coran).

La pudeur n’est pas un complexe d’infériorité. La majesté de Dieu n’exclut pas la création d’une puce, ni de la citer comme exemple, en sachant que la complexité d’une puce donne le vertige aux scientifiques. Le miracle de Dieu se dépolit dans l’infiniment petit et l’infiniment grand. Les cieux ne sont pas aussi complexes qu’une petite particule. Le miracle de Dieu est partout : « Ceux qui croient savent que c’est la vérité »(Coran,Verset  ).

La pudeur de Dieu ne l’empêche pas de dire ou de citer comme exemple une puce même si d’aucun ne peuvent le trouver indigne de sa grandeur ou insignifiant comme exemple.

La pudeur est une attitude morale qui suppose l’action dans la discrétion, une certaine réserve comme la pudeur de Dieu qui communique tout en restant distant. C’est pourquoi la révélation en islam n’est pas un dévoilement. Dieu n’est pas venu par lui-même.

A l’image de Dieu, le musulman doit être pudique dans un monde d’étalage, bombarder par l’ostentation, l’ostensible, la démonstration au dépend de l’acte. Dieu nous donne l’exemple contraire, une action agissante, avec une discrétion dans l’existence.

 

Tareq OUBROU,Grand imam de Bordeaux.

Prêche du vendredi 20 avril 2018.

Check Also

PAROLE DIVINE QUI FAIT IRRUPTION DANS LE MONDE DES HOMMES

Il est indispensable d’insister sur l’origine métaphysique, céleste et spirituelle de l’islam. C’est une religion …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.